Uniforme ou pas uniforme ?

7 Oct 2018

SOCIÉTÉ.
Uniforme ou pas uniforme?

De plus en plus d’écoles partout dans le monde imposent le port d’un uniforme. Les raisons invoquées sont variées.
Certains établissements sont inquiets de l’hypersexualisation chez les jeunes et veulent freiner la tendance. D’autres veulent empêcher les étudiants de porter des vêtements avec des images ou slogans violents.
Certains établissements l’imposent pour des questions d’égalité entre les élèves : tous les parents n’ont pas forcément les moyens de payer des vêtements à la mode ou de marque à leurs enfants. Cela ne gomme pas les inégalités de façon magique, mais disons qu’elles sautent moins aux yeux.

S’il est vrai que les vêtements tendances ou de marque représentent un budget conséquent, les uniformes eux-mêmes ne sont pas donnés! Pour les parents de milieux moins favorisés, avec les 2 uniformes obligatoires en début d’année et l’uniforme de sport, la facture monte vite!

Un autre argument apporté en faveur du port de l’uniforme est qu’il évite le casse-tête du matin quand il faut choisir quoi porter! L’uniforme aiderait aussi à se concentrer sur le plus important : on ne va à l’école pour impressionner par ses tenues, mais pour travailler. Certes. Pas sûr que cet argument ait le plus de poids auprès des élèves.

Reste que pour la plupart des détracteurs de l’uniforme, il reste une façon d’imposer un diktat de plus à nos jeunes. Ils arguent que la différence est quelque chose d’important qu’il faut défendre ! Mais cet argument est-il valable? Il suffit de passer près d’un collège à la fin des cours pour constater que la plupart des jeunes n’ont pas besoin qu’on leur impose un uniforme pour l’adopter d’eux-mêmes. Les dernières tendances ont souvent raison de leur individualité et franchement, de dos, je ne suis pas certaine qu’on puisse tous différencier nos enfants.
Quant à ceux qui souhaitent se différencier, faisons leur confiance! Ils trouvent toujours une façon d’ajouter leur touche personnelle; par le sac à dos choisi, la coupe de cheveux, les accessoires…

Les pros autant que les antis uniforme ont des arguments bien valides, et c’est sans doute pour réconcilier les 2 camps qu’une alternative à vu le jour : le code vestimentaire. Sans introduire d’uniforme obligatoire, l’établissement décide d’une tenue modèle, par exemple t-shirt blanc ou pantalon bleu pour tous, ce qui permet aux élèves de s’exprimer, tout en gardant une certaine sobriété et en contrôlant les débordements. Consensus supplémentaire autour du coût, moins cher que les uniformes et que la plupart des marques tendance.

Alors, uniforme ou pas uniforme?

Qu’en pensez-vous ? Laissez vos commentaires…

 

Team Le Frehindi

Byfrehindiadmin

Profile of Mr Haru Mehra, President Le Frehindi, PARIS Le Frehindi is a Paris based organisation working for the benefit of students, aiming to help them become global citizens by providing them opportunities through lan- guages, cultural exchange programs, competitions and access to international educa- tion opportunities. In India, "Le Frehindi" is in direct contact with twenty thousand (20,000) students who learn French language, thanks to teachers sent by LE Frehindi to its partner schools, and who participate in various competitions, events and ex- changes organised by Le Frehindi, The name ‘Frehindi’ is derived from the languages 'French' and 'Hindi'. It was coined by educationist, writer for children and creator of Peppoetry based learning Mr. Harbinder Singh Mehra fondly called “Haru” in the industry who is perhaps the only person in the world using his peppoetry concept in writing hilarious and inspirational poems using jugglery of words from English, Hindi, French and Spanish. During his stay in Europe Mr. Haru found that many European languages like French, Spanish and Italian are grammatically much closer to Hindi then English. There are many striking similarities between the languages. After coming back to India, Mr. Haru devised a unique method of teaching French to students by encouraging them to use their own mother tongue to learn the French language in an easy and effort- less way. Mr. Haru Mehra has to his credit over 500 creative language workshops in schools & universities across India and creation of 30 innovative rhymes adapted especially for Indian students along with 25 new language games and series of theme based cre- ative learning aids, created after 7 years of creative interaction with youths across the world. Mr.Haru is also credited for developing two "Village Frehindi" camps i.e an unique summer camp in Himalayas, dedicated to Indo-French people and their friendship & another experiential learning based camp at Auroville in collaboration with Tibbiten Pavillion in Pondicherry in India. Mr. Haru is a Masters in Education and speaks 4 International languages. Prior to founding Frehindi Education & being a CFPCM by training he worked at senior posi- tions with various investment and Finance training companies for 14 years, the last being as GM at RNIS.

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *